Sélectionner une page

Ressources

Cette page est consacrée aux ressources de l’AFALE et vous présente son journal et ses dossiers thématiques.

LE JOURNAL DE L’AFALE

Le journal de l’AFALE s’adresse aux membres et à toutes les personnes intéressées par notre action. Il propose une réflexion de fond sur la famille, l’évangélisation et l’Église ainsi que les actualités de l’association.

LES DOSSIERS DE L’AFALE

L’AFALE a mis au point des dossiers qui facilitent l’évangélisation familiale. Ils ont l’Imprimatur de l’autorité hiérarchique. Découvrez ces divers dossiers, des outils indispensables à l’évangélisation et envoyez-nous un message pour ci-dessous pour les commander !

6 + 4 =

Inscrire la réponse du calcul demandé dans le carré blanc avant d’appuyer sur le bouton envoyer. Merci !

JESUS, L’AGNEAU DE DIEU

PRESENTATION
Après avoir présenté l’Agneau de Dieu dans la Genèse, puis le Serviteur et l’Agneau pascal, notre dossier l’AGNEAU DE DIEU présente une deuxième partie intitulée l’Agneau de Dieu et la Messe ;

C’est la plus importante et nul doute que vous ne compreniez là que le dossier, dans son entier, vous est indispensable. Il paraîtra prochainement. Commandez-le au plus tôt (15 euros).

Transmettre la Foi chrétienne à partir de la Parole de Dieu, tel est le projet missionnaire de l’AFALE pour évangéliser les familles et les jeunes.

C’est notre expérience de 35 ans que nous   vous apportons, pour que vous le redisiez simplement, facilement, à vos enfants, à vos petits-enfants, et aux autres.

À l’AFALE nous voulons faire connaître la Parole de Dieu avec l’apport de la tradition de l’Eglise pour que chacun la comprenne dans toute sa puissance salvatrice et spirituelle ; c’est à cela que nous appelle l’Esprit-Saint.

UN AGNEAU POURQUOI ?
Pourquoi, Jésus est-il perçu comme un agneau, et même comme l’Agneau ? Les agneaux ne sont pas les animaux les plus admirés ; ils ne sont ni forts, ni intelligents, ni rapides, ni vraiment beaux. Nous imaginerions mieux Jésus comme un lion. Les lions sont royaux, forts, agiles et puissants.
Pourtant dans l’Apocalypse qui exalte le Christ vainqueur du mal et glorifié par Dieu, le Lion de Juda ne fait qu’une brève apparition, tandis que l’Agneau domine, y apparaissant au moins 28 fois. Il règne sur le trône du Ciel à la droite du Père (Ap. 22, 3). Il conduit une armée de centaines de milliers l’hommes et d’anges, jetant l’effroi dans le coeur des méchants (Ap 6, 15-16).

Déjà très présent dans l’A.T., on trouve ces termes d’agneau et d’Agneau de Dieu pour désigner Jésus particulièrement dans les livres du N.T. écrits par Jean : le 4e Évangile et l’Apocalypse. Jean y désigne Jésus comme l’Agneau, alors que dans les Actes 8, 32-5 et dans la première épître de Pierre, 1 P 1,19), Jésus y est désigné comme un Agneau, l’agneau du sacrifice entrant dans le dessein divin.

Nous savons donc qui est l’Agneau, Jésus Christ Notre Seigneur.
Cependant, si nous voulons faire l’expérience que la Messe est le Ciel sur la terre, il nous faut en savoir plus. Il nous faut savoir ce qu’est l’Agneau et pourquoi l’Agneau ? Pour cela, nous devons remonter le temps, presque jusqu’au tout début. Car le thème de l’Agneau est un fil rouge qui court tout au long de la sainte Écriture jusqu’à l’Apocalypse. Et, il est au centre de la messe…

JESUS, L’AGNEAU DE DIEU

PRESENTATION
Après vous avoir présenté deux extraits parmi les plus importants de l’Agneau de Dieu dans la Genèse, le Serviteur du Seigneur, et l’Agneau pascal de notre dossier l’AGNEAU DE DIEU dans nos deux précédents AFALE Magazine, nous portons à votre connaissance un nouvel extrait de la deuxième partie intitulée L’AGNEAU DE DIEU ET LA MESSE.

C’est la plus importante et nul doute que vous ne compreniez là que le dossier, dans son entier, vous est indispensable. Il paraîtra prochainement. Commandez-le au plus tôt (15 euros).

Transmettre la foi chrétienne à partir de la Parole de Dieu, tel est le Projet Missionnaire de l’AFALE pour évangéliser les familles et les jeunes.

C’est notre expérience de 30 ans, notre savoir, notre savoir faire et notre faire savoir que nous vous apportons, pour que vous le redisiez simplement, facilement à vos enfants, à vos petits enfants et aux autres.

À l’AFALE nous voulons faire connaître la Parole de Dieu avec l’apport de la tradition de l’Eglise pour que chacun la comprenne dans toute sa puissance salvatrice et spirituelle ; c’est à cela que nous appelle l’Esprit-Saint.

UN AGNEAU POURQUOI ?
Pourquoi, Jésus est-il perçu comme un agneau, et même comme l’Agneau ? Les agneaux ne sont pas les animaux les plus admirés ; ils ne sont ni forts, ni intelligents, ni rapides, ni vraiment beaux. Nous imaginerions mieux Jésus comme un lion. Les lions sont royaux, forts, agiles et puissants.
Pourtant dans l’Apocalypse qui exalte le Christ vainqueur du mal et glorifié par Dieu, le Lion de Juda ne fait qu’une brève apparition, tandis que l’Agneau domine, y apparaissant au moins 28 fois. Il règne sur le trône du Ciel à la droite du Père (Ap. 22, 3). Il conduit une armée de centaines de milliers l’hommes et d’anges, jetant l’effroi dans le coeur des méchants (Ap 6, 15-16).

Déjà très présent dans l’A.T., on trouve ces termes d’agneau et d’Agneau de Dieu pour désigner Jésus particulièrement dans les livres du N.T. écrits par Jean : le 4e Évangile et l’Apocalypse. Jean y désigne Jésus comme l’Agneau, alors que dans les Actes 8, 32-5 et dans la première épître de Pierre, 1 P 1,19), Jésus y est désigné comme un Agneau, l’agneau du sacrifice entrant dans le dessein divin.

Nous savons donc qui est l’Agneau, Jésus Christ Notre Seigneur.
Cependant, si nous voulons faire l’expérience que la Messe est le Ciel sur la terre, il nous faut en savoir plus. Il nous faut savoir ce qu’est l’Agneau et pourquoi l’Agneau ? Pour cela, nous devons remonter le temps, presque jusqu’au tout début. Car le thème de l’Agneau est un fil rouge qui court tout au long de la sainte Écriture jusqu’à l’Apocalypse. Et, il est au centre de la messe…

ABRAHAM

PRESENTATION : Abraham l’ancêtre de Jésus
L’Ancien Testament est l’histoire de Dieu à la recherche de l’homme : c’est aussi le témoignage de la recherche de Dieu par les hommes, plus exactement, par le peuple d’Israël, élu providentiellement parmi les autres peuples pour préparer cette rencontre inouïe qui se réalisera finalement en Jésus de Nazareth.

Lire l’Ancien Testament, le méditer, c’est découvrir comment au cours des siècles, Dieu s’est progressivement révélé aux hommes ; c’est se laisser émerveiller par cette lente pédagogie de Dieu, qui partant des hommes tels qu’ils sont avec leurs qualités et leurs limites, les appelle peu à peu à le connaître d’une manière plus personnelle. C’est admirer la longue patience de Dieu, prenant le temps – des siècles- pour préparer le peuple qui sera le porteur de son Fils.

Lire l’Ancien Testament, mieux l’écouter, c’est aussi faire connaissance avec les hommes qui ont découvert dans leur vie le visage de Dieu qui les interpellait et qui leur donnait une réponse.

Avec Jésus les deux démarches se rejoignent : en Lui elles trouvent leur aboutissement et leur unification.

En étudiant les textes de la Bible qui nous parlent d’Abraham, de Moïse, de David et des autres figures de l’Ancienne Alliance, nous pressentons dans leur comportement certains traits qui déjà ébauchent le portrait de Jésus.

QUELQUES FICHES
– La vocation d’Abraham (fiche 2)
– La foi d’Abraham (fiche 4)
– L’Alliance et la circoncision (Fiche 6)
– L’intercession d’Abraham (fiche 8)
– Le sacrifice d’Abraham et le sacrifice d’Isaac (fiche 10)

ABRAHAM

PRESENTATION : Abraham l’ancêtre de Jésus
L’Ancien Testament est l’histoire de Dieu à la recherche de l’homme : c’est aussi le témoignage de la recherche de Dieu par les hommes, plus exactement, par le peuple d’Israël, élu providentiellement parmi les autres peuples pour préparer cette rencontre inouïe qui se réalisera finalement en Jésus de Nazareth.

Lire l’Ancien Testament, le méditer, c’est découvrir comment au cours des siècles, Dieu s’est progressivement révélé aux hommes ; c’est se laisser émerveiller par cette lente pédagogie de Dieu, qui partant des hommes tels qu’ils sont avec leurs qualités et leurs limites, les appelle peu à peu à le connaître d’une manière plus personnelle. C’est admirer la longue patience de Dieu, prenant le temps – des siècles- pour préparer le peuple qui sera le porteur de son Fils.

Lire l’Ancien Testament, mieux l’écouter, c’est aussi faire connaissance avec les hommes qui ont découvert dans leur vie le visage de Dieu qui les interpellait et qui leur donnait une réponse.

Avec Jésus les deux démarches se rejoignent : en Lui elles trouvent leur aboutissement et leur unification.

En étudiant les textes de la Bible qui nous parlent d’Abraham, de Moïse, de David et des autres figures de l’Ancienne Alliance, nous pressentons dans leur comportement certains traits qui déjà ébauchent le portrait de Jésus.

QUELQUES FICHES
– La vocation d’Abraham (fiche 2)
– La foi d’Abraham (fiche 4)
– L’Alliance et la circoncision (Fiche 6)
– L’intercession d’Abraham (fiche 8)
– Le sacrifice d’Abraham et le sacrifice d’Isaac (fiche 10)

LES 10 PAROLES

PRESENTATION
Les 10 paroles sont le coeur du coeur de la révélation divine dans le premier testament. Leur portée est universelle.
Il faut en avoir la plus haute conscience si l’on veut être fidèle à l’Esprit qui les anime. Il est très important de suivre fidèlement la pédagogie de ce dossier en commençant par la fiche 1, en continuant par la fiche 2, 3…

C’est la condition indispensable pour entrer dans l’Esprit de cette Loi donnée par Dieu dans l’Esprit Saint, auquel Jésus se réfère constamment dans l’Evangile. Sinon on risque fort d’en revenir à la morale « laïque » que nous connaissons bien et qui a fait tant de dégâts. Il suffit pour cela de supprimer la première parole. Nous ne nions pas son utilité mais aujourd’hui c’est un fait, l’Esprit en ayant disparu, elle est devenue le carcan insupportable dont beaucoup aspirent à se délivrer.

C’est la Loi de l’Amour de Dieu, la Loi chrétienne que nous voulons transmettre à nos enfants pour qu’ils soient d’authentiques disciples de Jésus Christ et non pas de savants pharisiens…
Attention le danger est là qui nous guette constamment !
L’abondance des connaissances n’est pas le plus important, mais la docilité à l’Esprit. Seule, elle nous permet d’écouter ces 10 paroles, pour les entendre, les mettre en pratique et les transmettre à notre tour.

LES 10 PAROLES
– « C’est moi le Seigneur ton Dieu… » (fiche 3)
– « Tu n’auras pas d’autres dieux que Moi » (fiche 4)
– « Tu n’invoqueras pas le nom du Seigneur ton Dieu à faux » (fiche 5)
– « Tu sanctifieras le jour du Seigneur… » (fiche 6)
– « Honore ton père et ta mère.. » (fiche 7)
– « Tu ne tueras pas » (fiche 8)
– « Tu ne feras pas l’adultère » (fiche 9)
– « Tu ne voleras pas  » (fiche 10)
– « Tu ne porteras pas de témoignage mensonger » (fiche 11)
– « Tu ne convoiteras pas … » (fiche 12)

LES 10 PAROLES

Les 10 paroles sont le coeur du coeur de la révélation divine dans le premier testament. Leur portée est universelle.

Il faut en avoir la plus haute conscience si l’on veut être fidèle à l’Esprit qui les anime. Il est très important de suivre fidèlement la pédagogie de ce dossier en commençant par la fiche 1, en continuant par la fiche 2, 3…
C’est la condition indispensable pour entrer dans l’Esprit de cette Loi donnée par Dieu dans l’Esprit Saint, auquel Jésus se réfère constamment dans l’Evangile. Sinon on risque fort d’en revenir à la morale « laïque » que nous connaissons bien et qui a fait tant de dégâts. Il suffit pour cela de supprimer la première parole. Nous ne nions pas son utilité mais aujourd’hui c’est un fait, l’Esprit en ayant disparu, elle est devenue le carcan insupportable dont beaucoup aspirent à se délivrer.

C’est la Loi de l’Amour de Dieu, la Loi chrétienne que nous voulons transmettre à nos enfants pour qu’ils soient d’authentiques disciples de Jésus Christ et non pas de savants pharisiens…
Attention le danger est là qui nous guette constamment !
L’abondance des connaissances n’est pas le plus important, mais la docilité à l’Esprit. Seule, elle nous permet d’écouter ces 10 paroles, pour les entendre, les mettre en pratique et les transmettre à notre tour.

LES 10 PAROLES
– « C’est moi le Seigneur ton Dieu… » (fiche 3)
– « Tu n’auras pas d’autres dieux que Moi » (fiche 4)
– « Tu n’invoqueras pas le nom du Seigneur ton Dieu à faux » (fiche 5)
– « Tu sanctifieras le jour du Seigneur… » (fiche 6)
– « Honore ton père et ta mère.. » (fiche 7)
– « Tu ne tueras pas » (fiche 8)
– « Tu ne feras pas l’adultère » (fiche 9)
– « Tu ne voleras pas  » (fiche 10)
– « Tu ne porteras pas de témoignage mensonger » (fiche 11)
– « Tu ne convoiteras pas … » (fiche 12)

L’ALLIANCE

PRESENTATION
L’Alliance sans doute le plus beau mot du vocabulaire chrétien, est le coeur de notre foi. C’est pour faire Alliance avec l’homme, en premier lieu avec un homme, Abraham, puis un peuple Israël, enfin avec tous les peuples, en et par Jésus-Christ, puis en et par l’Eglise, que le Seigneur, Dieu de l’univers, créateur du ciel et de la terre, des choses visibles et invisibles, s’est révélé et s’est manifesté aux hommes.

QU’EST-CE QUE L’ALLIANCE ?
Alliance, selon le Larousse, signifie « association contractée par engagement réciproque », un trait d’amitié, un accord, un pacte.
Alliance a aussi bien sûr le sens de « mariage »

Le fait que Dieu fasse Alliance avec les hommes constitue le véritable big-bang initial de l’histoire de la destinée humaine.
Ce big-bang prépare un autre big-bang, plus fondamental encore : l’irruption de Dieu dans l’histoire de l’humanité. Dieu s’est révélé sur cette planète du sytème solaire appelée Terre, et a parlé aux hommes.

Par la révélation, Dieu se fait connaître à l’homme, le Créateur incréé communique avec les hommes et leur propose de faire Alliance avec Lui.

LES ETAPES DE L’ALLIANCE
– L’Alliance avec Noé (Gn 6,9)
– L’Alliance avec Abraham (Gn 15 et 17)
– L’Alliance avec Moïse et le peuple hébreu (Ex 12 à 24)
– La nouvelle et éternelle Alliance en Jésus-Christ

L’ALLIANCE

PRESENTATION
L’Alliance sans doute le plus beau mot du vocabulaire chrétien, est le coeur de notre foi.

C’est pour faire Alliance avec l’homme, en premier lieu avec un homme, Abraham, puis un peuple Israël, enfin avec tous les peuples, en et par Jésus-Christ, puis en et par l’Eglise, que le Seigneur, Dieu de l’univers, créateur du ciel et de la terre, des choses visibles et invisibles, s’est révélé et s’est manifesté aux hommes.

Qu’est-ce que l’Alliance ?
Alliance, selon le Larousse, signifie « association contractée par engagement réciproque », un trait d’amitié, un accord, un pacte.
Alliance a aussi bien sûr le sens de « mariage »

Le fait que Dieu fasse Alliance avec les hommes constitue le véritable big-bang initial de l’histoire de la destinée humaine.
Ce big-bang prépare un autre big-bang, plus fondamental encore : l’irruption de Dieu dans l’histoire de l’humanité. Dieu s’est révélé sur cette planète du sytème solaire appelée Terre, et a parlé aux hommes.

Par la révélation, Dieu se fait connaître à l’homme, le Créateur incréé communique avec les hommes et leur propose de faire Alliance avec Lui.

LES ETAPES DE L’ALLIANCE
– L’Alliance avec Noé (Gn 6,9)
– L’Alliance avec Abraham (Gn 15 et 17)
– L’Alliance avec Moïse et le peuple hébreu (Ex 12 à 24)
– La nouvelle et éternelle Alliance en Jésus-Christ

L’ALLIANCE EN FAMILLE

PRESENTATION
L’« Alliance », sans doute, le plus beau mot du vocabulaire chrétien, est au coeur de notre foi. C’est pour faire alliance avec l’homme, en premier lieu avec un homme, Abraham, puis un peuple, Israël, enfin avec tous les peuples, en et par Jésus-Christ, que le Seigneur, Dieu de l’Univers, créateur du ciel et de la terre, des choses visibles et invisibles, s’est révélé et manifesté aux hommes.

« Dieu, par l’Alliance, veut amener les hommes à une vie de communion avec Lui, ce déjà dans l’Ancien Testament.
L’Alliance commande toute la pensée religieuse d’Israël. On la voit se developper dans le temps. Dans le Nouveau Testament, elle acquiert une plénitude sans égale, l’Alliance Nouvelle qui se consomme dans les noces de l’Agneau et de l’Eglise » (C.E.C).

Dieu est fidèle éternellement à son projet d’amour avec l’homme : l’ALLIANCE.

LES ETAPES DE L’ALLIANCE

– L’Alliance avec Noé (Les patriarches avant le déluge, l’Arche de Noé, le Deluge, l’Alliance)
– L’Alliance avec Abraham (Les promesses, l’Alliance et le signe de l’Alliance)
– L’Alliance avec Moïse (Le buisson ardent, la Pâque, les commandements)
– L’Alliance aux temps des prophètes (Osée, Jérémie, Ezéchiel, Isaïe)
– La Nouvelle Alliance, en et par Jésus-Christ

L’ALLIANCE

PRESENTATION
L’« Alliance », sans doute, le plus beau mot du vocabulaire chrétien, est au coeur de notre foi. C’est pour faire alliance avec l’homme, en premier lieu avec un homme, Abraham, puis un peuple, Israël, enfin avec tous les peuples, en et par Jésus-Christ, que le Seigneur, Dieu de l’Univers, créateur du ciel et de la terre, des choses visibles et invisibles, s’est révélé et manifesté aux hommes

« Dieu, par l’Alliance, veut amener les hommes à une vie de communion avec Lui, ce déjà dans l’Ancien Testament.
L’Alliance commande toute la pensée religieuse d’Israël. On la voit se developper dans le temps. Dans le Nouveau Testament, elle acquiert une plénitude sans égale, l’Alliance Nouvelle qui se consomme dans les noces de l’Agneau et de l’Eglise » (C.E.C).

Dieu est fidèle éternellement à son projet d’amour avec l’homme : l’ALLIANCE.

LES ETAPES DE L’ALLIANCE
– L’Alliance avec Noé (Les patriarches avant le déluge, l’Arche de Noé, le Deluge, l’Alliance)
– L’Alliance avec Abraham (Les promesses, l’Alliance et le signe de l’Alliance)
– L’Alliance avec Moïse (Le buisson ardent, la Pâque, les commandements)
– L’Alliance aux temps des prophètes (Osée, Jérémie, Ezéchiel, Isaïe)
– La Nouvelle Alliance, en et par Jésus-Christ

JÉSUS CHRIST, PLÉNITUDE DE LA RÉVÉLATION

PRESENTATION
La religion chrétienne est basée sur une Révélation. Cette Révélation est un fait historiquement saisissable. Nous pouvons l’expérimenter. Ses intermédiaires (ses messagers) nous sont connus. Ils sont situés dans le temps et l’espace. Leurs paroles sont conservées, soit dans l’Écriture (la Bible), soit par la Tradition sacrée.

Lire l’Ancien Testament, le méditer, c’est découvrir comment au cours des siècles, Dieu s’est progressivement révélé aux hommes ; c’est se laisser émerveiller par cette lente pédagogie de Dieu, qui partant des hommes tels qu’ils sont avec leurs qualités et leurs limites, les appelle peu à peu à le connaître d’une manière plus personnelle. C’est admirer la longue patience de Dieu, prenant le temps – des siècles- pour préparer le peuple qui sera le porteur de son Fils.

Lire l’Ancien Testament, mieux l’écouter, c’est aussi faire connaissance avec les hommes qui ont découvert dans leur vie le visage de Dieu qui les interpellait et qui leur donnait une réponse.

Avec Jésus les deux démarches se rejoignent : en Lui elles trouvent leur aboutissement et leur unification.

En étudiant les textes de la Bible qui nous parlent d’Abraham, de Moïse, de David et des autres figures de l’Ancienne Alliance, nous pressentons dans leur comportement certains traits qui déjà ébauchent le portrait de Jésus.

PLAN DU DOSSIER

I – Jésus Christ, plénitude de la révélation
-Jésus Christ, présence de Dieu et gloire du Père
– Jésus Christ, image de Dieu, Fils du Père
– Jésus Christ, Parole de Dieu
-Jésus Christ, Révélation transmise aux « Gentils » et puissance de Résurrection.
II – Jésus, médiateur et Sauveur
-Jésus médiateur
– Jésus Christ Médiateur de la Nouvelle Alliance
– Jésus Sauveur
III – Des familles disciples de Jésus-Christ
-Qu’est-ce qu’être disciple de Jésus Christ ?
-Qu’est-ce qu’une famille disciple de Jésus Christ ?

JÉSUS CHRIST, PLÉNITUDE DE LA RÉVÉLATION

PRESENTATION
La religion chrétienne est basée sur une Révélation. Cette Révélation est un fait historiquement saisissable. Nous pouvons l’expérimenter.
Ses intermédiaires (ses messagers) nous sont connus. Ils sont situés dans le temps et l’espace. Leurs paroles sont conservées, soit dans l’Écriture (la Bible), soit par la Tradition sacrée.

Car le Dieu vivant, Créateur du ciel et de la terre, a parlé aux hommes. Il s’est révélé, Il a dit aux hommes qui Il était. Il a soulevé le voile qui le concernait, levé le secret (le mystère) qui est en Lui pour se faire connaître, nous dévoiler son secret, son mystère, c’est-à-dire le but, la fin ultime de la création, Sa création.

La Bible souligne que l’homme ne pouvait trouver par lui-même les clartés nécessaires. « Il lui faut se tourner vers Celui à qui sont les choses cachés » (Dt 29,28) pour qu’Il lui découvre ces secrets, impossible à percer pour la seule intelligence humaine.

Mais en fait, avant même que l’homme se soit tourné vers Lui, Dieu a pris l’initiative et lui a parlé le premier…

PLAN DU DOSSIER

I – Jésus Christ, plénitude de la révélation
-Jésus Christ, présence de Dieu et gloire du Père
– Jésus Christ, image de Dieu, Fils du Père
– Jésus Christ, Parole de Dieu
-Jésus Christ, Révélation transmise aux « Gentils » et puissance de Résurrection.
II – Jésus, médiateur et Sauveur
-Jésus médiateur
– Jésus Christ Médiateur de la Nouvelle Alliance
– Jésus Sauveur
III – Des familles disciples de Jésus-Christ
-Qu’est-ce qu’être disciple de Jésus Christ ?
-Qu’est-ce qu’une famille disciple de Jésus Christ ?

JÉSUS CHRIST AU COEUR DE L’HISTOIRE

PRESENTATION
« En accolant ces deux mots, un nom de personne – Jésus – et un nom de fonction – Christ -, l’Église primitive ne se contente pas de donner à Jésus le titre de Messie, comme elle procède pour d’autres dénominations : Agneau de Dieu, David, Fils de Dieu, Fils de l’homme, Parole de Dieu, Prophète, Saint, Sauveur, Serviteur de Dieu…

En disant Jésus-Christ, l’Église couple en une relation étroite le titre proclamé par les croyants et la personne historique qui a vécu sur terre, l’interprétation et le fait originel. Toute présentation qui absorbe l’un des deux termes dans l’autre réduit indûment l’Évangile.

Et si Jésus, qu’on appelle CHRIST, est l’un des hommes les plus connus de l’histoire, par un paradoxe étonnant, il est aussi l’un des plus méconnus. 2000 ans après sa naissance, les 2/3 de la planète ignorent jusqu’à son nom. Certains nient son existence.
Cependant, JÉSUS CHRIST n’est-il pas au coeur de l’histoire puisque nous comptons le temps avant et après sa venue sur terre ?
Mais pour croire en ce JÉSUS, qu’on appelle CHRIST, beaucoup veulent des preuves… et beaucoup de baptisés se taisent aujourd’hui car au fond d’eux-mêmes ils n’ont aucune certitude, alors que la vérité est à portée de main.
Réellement, QUI EST JÉSUS CHRIST ?

PLAN DU DOSSIER

– JÉSUS VRAI HOMME
Le temps des promesses (suivi de questionnaires)
Le temps de la réalisation (suivi de questionnaires)
Le temps des fruits (suivi de questionnaires)

– JÉSUS VRAI DIEU
Jésus (suivi de questionnaires)
Jésus, Verbe de Dieu (suivi de questionnaires)
Les attributs divins de Jésus (suivi de questionnaires)
Textes du Magistère (suivi de questionnaires)

JÉSUS CHRIST AU COEUR DE L’HISTOIRE

PRESENTATION
« En accolant ces deux mots, un nom de personne – Jésus – et un nom de fonction – Christ -, l’Église primitive ne se contente pas de donner à Jésus le titre de Messie, comme elle procède pour d’autres dénominations : Agneau de Dieu, David, Fils de Dieu, Fils de l’homme, Parole de Dieu, Prophète, Saint, Sauveur, Serviteur de Dieu…
En disant Jésus-Christ, l’Église couple en une relation étroite le titre proclamé par les croyants et la personne historique qui a vécu sur terre, l’interprétation et le fait originel. Toute présentation qui absorbe l’un des deux termes dans l’autre réduit indûment l’Évangile.

Et si Jésus, qu’on appelle CHRIST, est l’un des hommes les plus connus de l’histoire, par un paradoxe étonnant, il est aussi l’un des plus méconnus. 2000 ans après sa naissance, les 2/3 de la planète ignorent jusqu’à son nom. Certains nient son existence.
Cependant, JÉSUS CHRIST n’est-il pas au coeur de l’histoire puisque nous comptons le temps avant et après sa venue sur terre ?
Mais pour croire en ce JÉSUS, qu’on appelle CHRIST, beaucoup veulent des preuves… et beaucoup de baptisés se taisent aujourd’hui car au fond d’eux-mêmes ils n’ont aucune certitude, alors que la vérité est à portée de main.
Réellement, QUI EST JÉSUS CHRIST ?

PLAN DU DOSSIER

– JÉSUS VRAI HOMME
Le temps des promesses (suivi de questionnaires)
Le temps de la réalisation (suivi de questionnaires)
Le temps des fruits (suivi de questionnaires)

– JÉSUS VRAI DIEU
Jésus (suivi de questionnaires)
Jésus, Verbe de Dieu (suivi de questionnaires)
Les attributs divins de Jésus (suivi de questionnaires)
Textes du Magistère (suivi de questionnaires)

LA MISSION APOSTOLIQUE DES APÔTRES

PRESENTATION
Dès le début de sa vie publique, Jésus a voulu instituer le collège des apôtres pour multiplier sa présence après sa mort et pour répandre dans le monde entier son enseignement : la plénitude de la Révélation qu’il fait connaître. Il appellera 12 apôtres pour qu’ils poursuivent sa mission commencée entre 29-30 jusqu’en 33, date probable de sa mort et de sa résurrection.
La mission des 12 est d’aller d’abord vers les brebis perdues des enfants d’Israël, comme le prophétisait Jean Baptiste, pour les faire revenir à Dieu, ce retour étant le signe de la Messianité de JÉSUS.

Jésus forme apôtres et disciples en vue d’une mission longue, dure, difficile, bien loin des gourous qui annoncent toujours des paradis retrouvés. Ils ont pour modèles les prophètes d’Israël qui sont tous morts de mort violente, martyrs de la Parole de Dieu pour lesquels ils sont envoyés. Mais le Saint-Esprit les guidera :  » Quand on vous livrera, ne vous tourmentez pas pour ce que vous direz et comment vous le direz, car ce que vous aurez à dire vous sera donné au moment même. D’ailleurs ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous. » (Mt 10,18)

Les Douze sont à jamais le fondement de l’Église
 » Le rempart de la ville repose sur les douze assises portant chacune le nom de l’un des douze Apôtres de l’Agneau « , proclame l’Apocalypse 21,14.

Le tsunami commence dès la Pentecôte…
« Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au Nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, et leur apprenant à observer tout ce que Je vous ai prescrit.Et voici que Je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde … »

Les apôtres, obéissant à l’ordre de Jésus partent, quittant Jérusalem et tant de lieux chers à leurs cœurs. Les uns vers le monde romain, comme Pierre, Paul, André, Jacques. D’autres vers les terres lointaines de l’Orient… nous ouvrant les portes à l’évangélisation !

Mais qui sont les douze ? Les connaissons-nous vraiment ?
Rappellons le noms des 12 Apôtres : Le premier, Simon appelé Pierre, et André son frère, puis Jacques, le fils de Zébédée, et Jean son frère ; Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu le publicain ; Jacques fils d’Alphée, et Thaddée ; Simon le Zélote et Judas l’Iscariote, celui qui l’a livré. (Mt 10, 2-4, Mc 3, 16-19, Lc 6, 16)
C’étaient des juifs pieux, des hommes ordinaires que Dieu utilisa de manière extraordinaire. Parmi eux les uns étaient pécheurs, Matthieu collecteur d’impôts, et Simon révolutionnaire…

SOMMAIRE DU DOSSIER :

I – L’institution et la mission apostolique 
– Base et fondement historique de l’Église.

II – L’enseignement du Seigneur 
– Ses instructions.

III – La mise en œuvre : 
– L’évangélisation itinérante des Apôtres
– Jusqu’au bout du monde…
– Nos modèles

LA MISSION APOSTOLIQUE DES APÔTRES

PRESENTATION
Dès le début de sa vie publique, Jésus a voulu instituer le collège des apôtres pour multiplier sa présence après sa mort et pour répandre dans le monde entier son enseignement : la plénitude de la Révélation qu’il fait connaître. Il appellera 12 apôtres pour qu’ils poursuivent sa mission commencée entre 29-30 jusqu’en 33, date probable de sa mort et de sa résurrection.
La mission des 12 est d’aller d’abord vers les brebis perdues des enfants d’Israël, comme le prophétisait Jean Baptiste, pour les faire revenir à Dieu, ce retour étant le signe de la Messianité de JÉSUS.

Jésus forme apôtres et disciples en vue d’une mission longue, dure, difficile, bien loin des gourous qui annoncent toujours des paradis retrouvés. Ils ont pour modèles les prophètes d’Israël qui sont tous morts de mort violente, martyrs de la Parole de Dieu pour lesquels ils sont envoyés. Mais le Saint-Esprit les guidera :  » Quand on vous livrera, ne vous tourmentez pas pour ce que vous direz et comment vous le direz, car ce que vous aurez à dire vous sera donné au moment même. D’ailleurs ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous. » (Mt 10,18)

Les Douze sont à jamais le fondement de l’Église
 » Le rempart de la ville repose sur les douze assises portant chacune le nom de l’un des douze Apôtres de l’Agneau « , proclame l’Apocalypse 21,14.

Le tsunami commence dès la Pentecôte…
« Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au Nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, et leur apprenant à observer tout ce que Je vous ai prescrit.Et voici que Je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde … »

Les apôtres, obéissant à l’ordre de Jésus partent, quittant Jérusalem et tant de lieux chers à leurs cœurs. Les uns vers le monde romain, comme Pierre, Paul, André, Jacques. D’autres vers les terres lointaines de l’Orient… nous ouvrant les portes à l’évangélisation !

Mais qui sont les douze ? Les connaissons-nous vraiment ?
Rappellons le noms des 12 Apôtres : Le premier, Simon appelé Pierre, et André son frère, puis Jacques, le fils de Zébédée, et Jean son frère ; Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu le publicain ; Jacques fils d’Alphée, et Thaddée ; Simon le Zélote et Judas l’Iscariote, celui qui l’a livré. (Mt 10, 2-4, Mc 3, 16-19, Lc 6, 16)
C’étaient des juifs pieux, des hommes ordinaires que Dieu utilisa de manière extraordinaire. Parmi eux les uns étaient pécheurs, Matthieu collecteur d’impôts, et Simon révolutionnaire…

SOMMAIRE DU DOSSIER :

I – L’institution et la mission apostolique 
– Base et fondement historique de l’Église.

II – L’enseignement du Seigneur 
– Ses instructions.

III – La mise en œuvre : 
– L’évangélisation itinérante des Apôtres
– Jusqu’au bout du monde…
– Nos modèles

VIVE LE MARIAGE CHRETIEN,
VIVE LE PARDON CHRETIEN

PRESENTATION
Le Gender : Le fait est qu’aujourd’hui une majorité de jeunes Français n’est pas chrétienne et ignore tout de la foi. Elle ignore le don extraordinaire de DIEU aux hommes qu’est LE MARIAGE CHRÉTIEN. qui dans l’environnement matérialiste athée de la société dans lequel nous vivons, EST EN DANGER. Pas de mois, où il ne soit attaqué !

Aujourd’hui, le GENDER, une idéologie qui vient des USA, monte au créneau contre le mariage et la famille. Ce qui nous inquiète à l’AFALE, c’est qu’il s’inscrit dans un programme de désacralisation de la société et de notre pays, alors que des revues autorisées affirment que la France est l’un des pays les plus sécularisés du monde. Le GENDER en est un épiphénomène…

Qui suis-je ?
C’est la vraie question existentielle. La première. Il s’agit de notre identité : « Qui sommes-nous ? ».
Beaucoup de nos contemporains ne savent pas qui ils sont. C’est l’occasion de le leur dire pour le leur faire découvrir.

Les vraies questions appellent de vraies réponses. Il faut oser les évoquer et les poser tout haut et clairement, sans nous soucier des réactions. Elles feront peu à peu leur chemin…

Que dois-je faire ?
Il est très difficile de pardonner, pas d’oublier, mais de PARDONNER, ce qui est déjà beaucoup. Sans l’aide de DIEU, que ce soit les grands pardons terribles à donner ou les petits pardons, il est pratiquement impossible de pardonner d’autant plus qu’au fil des jours, il faut sans cesse recommencer à PARDONNER…

Voyons comment ils nous invitent à modifier notre conduite, à changer notre regard, notre mentalité, pour répondre à l’appel de JÉSUS: « Viens, suis-moi ! »…

L’histoire de Joseph :
Les chrétiens aiment cette histoire émouvante et vraie, lui qui eut le malheur d’être vendu en esclavage par ses propres frères.

Joseph leur pardonnera. C’est là un pardon total, complet qu’il leur donnera, un pardon impossible à accorder du jour au lendemain, un pardon progressif, auquel il se préparera longuement et priera instamment DIEU de lui en donner la force…

Pierre et Judas
Ils font partie du cercle étroit des 12 apôtres pour lesquels JÉSUS a prié longuement avant de les choisir dont JÉSUS – le Messie, le grand prophète qui doit venir – fera les 12 colonnes sur lesquelles il bâtira l’Église.
C’est dans cette perspective qu’ils l’ont accompagné tout au long de sa vie publique en commençant au baptême de Jean jusqu’au jour où Jésus institua l’Eucharistie et où il fut arrêté le Jeudi Saint, jour où précisément se passera le drame au cours duquel on verra l’un être pardonné par Jésus et l’autre aller à la mort (cf. Ac 1, 22).

Pierre et Judas aiment JÉSUS. Pierre l’aime et le suit d’un bloc, les rebuffades de Jésus n’entament en rien une fidélité dont il est sûr, trop sûr. Judas, lui, a une faille. Jean dit que « tenant la bourse commune, il dérobait ce qu’on y mettait » (Jn 12, 6). C’est par là qu’entrera en lui la tentation…

Le saint homme Job 
Job est un juste, il n’est ni Judéen, ni Israélite, il est un « craignant-Dieu », un non-juif, un Iduméen (Jordanien ?), ce qui montre le pouvoir d’attraction qu’exerçait le judaïsme sur les cœurs droits ; Job a toujours été fidèle au Dieu d’Israël et à sa sainte Loi ; il est un modèle de foi et de fidélité pour ses compatriotes.
Il va être mis à l’épreuve par Dieu, à la suggestion de Satan, qui invoque que s’il Lui est fidèle, c’est parce que tout va bien pour lui, mais que si un malheur lui arrivait, sa conduite serait toute autre.

Une question centrale domine le livre de Job : comment comprendre, expliquer le destin de Job par rapport aux règles admises d’une juste rétribution communément reconnues : le juste recevant le bonheur et le pécheur le malheur ?…

SOMMAIRE DU DOSSIER

Vive le Mariage chrétien
I/ Le Gender
a/ Qui suis-je ?
b/ Quelle est mon identité ?

II/ Que dois-je faire ?
a/ Viens suis-moi !

Vive le Pardon chrétien
III/ Le Dieu du Pardon
a/ L’Histoire de Joseph
b/ Pierre et Judas
c/ Le saint homme Job

VIVE LE MARIAGE CHRETIEN,
VIVE LE PARDON CHRETIEN

PRESENTATION
Le Gender : Le fait est qu’aujourd’hui une majorité de jeunes Français n’est pas chrétienne et ignore tout de la foi. Elle ignore le don extraordinaire de DIEU aux hommes qu’est LE MARIAGE CHRÉTIEN. qui dans l’environnement matérialiste athée de la société dans lequel nous vivons, EST EN DANGER. Pas de mois, où il ne soit attaqué !

Aujourd’hui, le GENDER, une idéologie qui vient des USA, monte au créneau contre le mariage et la famille. Ce qui nous inquiète à l’AFALE, c’est qu’il s’inscrit dans un programme de désacralisation de la société et de notre pays, alors que des revues autorisées affirment que la France est l’un des pays les plus sécularisés du monde. Le GENDER en est un épiphénomène…

Qui suis-je ?
C’est la vraie question existentielle. La première. Il s’agit de notre identité : « Qui sommes-nous ? ».
Beaucoup de nos contemporains ne savent pas qui ils sont. C’est l’occasion de le leur dire pour le leur faire découvrir.

Les vraies questions appellent de vraies réponses. Il faut oser les évoquer et les poser tout haut et clairement, sans nous soucier des réactions. Elles feront peu à peu leur chemin…

Que dois-je faire ?
Il est très difficile de pardonner, pas d’oublier, mais de PARDONNER, ce qui est déjà beaucoup. Sans l’aide de DIEU, que ce soit les grands pardons terribles à donner ou les petits pardons, il est pratiquement impossible de pardonner d’autant plus qu’au fil des jours, il faut sans cesse recommencer à PARDONNER…

Voyons comment ils nous invitent à modifier notre conduite, à changer notre regard, notre mentalité, pour répondre à l’appel de JÉSUS: « Viens, suis-moi ! »…

L’histoire de Joseph :
Les chrétiens aiment cette histoire émouvante et vraie, lui qui eut le malheur d’être vendu en esclavage par ses propres frères.

Joseph leur pardonnera. C’est là un pardon total, complet qu’il leur donnera, un pardon impossible à accorder du jour au lendemain, un pardon progressif, auquel il se préparera longuement et priera instamment DIEU de lui en donner la force…

Pierre et Judas
Ils font partie du cercle étroit des 12 apôtres pour lesquels JÉSUS a prié longuement avant de les choisir dont JÉSUS – le Messie, le grand prophète qui doit venir – fera les 12 colonnes sur lesquelles il bâtira l’Église.
C’est dans cette perspective qu’ils l’ont accompagné tout au long de sa vie publique en commençant au baptême de Jean jusqu’au jour où Jésus institua l’Eucharistie et où il fut arrêté le Jeudi Saint, jour où précisément se passera le drame au cours duquel on verra l’un être pardonné par Jésus et l’autre aller à la mort (cf. Ac 1, 22).

Pierre et Judas aiment JÉSUS. Pierre l’aime et le suit d’un bloc, les rebuffades de Jésus n’entament en rien une fidélité dont il est sûr, trop sûr. Judas, lui, a une faille. Jean dit que « tenant la bourse commune, il dérobait ce qu’on y mettait » (Jn 12, 6). C’est par là qu’entrera en lui la tentation…

Le saint homme Job 
Job est un juste, il n’est ni Judéen, ni Israélite, il est un «craignant-Dieu», un non-juif, un Iduméen (Jordanien ?), ce qui montre le pouvoir d’attraction qu’exerçait le judaïsme sur les cœurs droits ; Job a toujours été fidèle au Dieu d’Israël et à sa sainte Loi ; il est un modèle de foi et de fidélité pour ses compatriotes.
Il va être mis à l’épreuve par Dieu, à la suggestion de Satan, qui invoque que s’il Lui est fidèle, c’est parce que tout va bien pour lui, mais que si un malheur lui arrivait, sa conduite serait toute autre.

Une question centrale domine le livre de Job : comment comprendre, expliquer le destin de Job par rapport aux règles admises d’une juste rétribution communément reconnues : le juste recevant le bonheur et le pécheur le malheur ?…

SOMMAIRE DU DOSSIER

Vive le Mariage chrétien
I/ Le Gender
a/ Qui suis-je ?
b/ Quelle est mon identité ?

II/ Que dois-je faire ?
a/ Viens suis-moi !

Vive le Pardon chrétien
III/ Le Dieu du Pardon
a/ L’Histoire de Joseph
b/ Pierre et Judas
c/ Le saint homme Job

AUTRES DOSSIERS

– L’HISTOIRE DE TOBIE
– LE DIMANCHE, JOUR DU SEIGNEUR
– LES ACTES DES APÔTRES
– LA MISSION PRESSE
– L’ÉVANGÉLISATION AUJOURD’HUI, AFFAIRE DE SPECIALISTES ?
– ÊTRE CHRETIEN DANS UNE SOCIETE DEPRESSIVE

Vous désirez en savoir plus ou commander un dossier ?
Contactez-nous !