Sélectionner une page

L’AFALE en quelques mots

« Je vous ai transmis, dit saint Paul, ce que j’ai moi-même reçu et qui vient du Seigneur ». (1 Co 11, 23)

Comment transmettre l’espérance chrétienne en famille et autour de nous ?

Ce que nous sommes appelés à transmettre, ce n’est donc ni notre idée, ni les commentaires trouvés ici et là, mais bien la parole de Dieu elle-même, agissant par sa propre puissance. Nous pouvons donner le témoignage de notre vie, et nous pouvons aussi annoncer explicitement. Mais il arrive parfois que nos hésitations y fassent obstacle. Il est bien normal de chercher à comprendre. Ou encore, comment transmettre ce que l’on n’a pas reçu ?

C’est pourquoi l’Afale rassemble des communautés familiales missionnaires, où le Christ peut se révéler à chacun, à travers sa Parole écoutée et partagée.

Propageons ensemble la civilisation de l’Amour !

L’AFALE, Action Familiale pour l’Évangélisation, donne un appui pour :

– permettre aux parents et aux éducateurs de transmettre la Foi
– affermir la famille comme Eglise à la maison, par la prière et l’écoute de la Parole de Dieu
– donner aux jeunes un discernement dans leurs choix et un feu pour témoigner dans leurs réseaux
– offrir un relais entre les chercheurs de Dieu et l’Eglise

Au sein de petites communautés ouvertes à tous, à domicile ou en un lieu convivial, chacun peut s’exprimer, afin de cheminer ensemble pour devenir disciples missionnaires, à l’écoute de la Parole de Dieu, ancien et nouveau testament, à la lumière de l’enseignement de l’Eglise, selon une pédagogie éprouvée.

L’AFALE, Action familiale pour l’Évangélisation, mouvement de l’Eglise catholique depuis 1975, rattaché à la Pastorale des familles, est une association loi 1901.

Maïkie

« La Pastorale Familiale devra former les membres l’Église domestique grâce à la lecture orante et ecclésiale de l’Ecriture Sainte. »

PAPE FRANÇOIS

L’AFALE AUJOURD’HUI :
VIVRE LE PRÉSENT AVEC PASSION

SON PROJET MISIONNAIRE :

« La promesse est pour vous, pour vos enfants et tous ceux qui sont loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. » (Ac 2, 39)

Les promesses divines : un trésor à annoncer aujourd’hui !

La famille a pour mission de rassembler et d’unir dans une même communauté de vie et d’amour, un homme, une femme et des enfants, non pas pour les enfermer sur eux-mêmes, mais pour mieux les ouvrir aux autres. Cellule de base de la société et de l’Eglise, la famille est une réalité sanctifiée, une Eglise à la maison, Elle a pour vocation de transmettre la Révélation et le patrimoine chrétien. Elle est le lieu où la première annonce de l’Évangile doit être faite par les parents à leurs enfants, et à ceux qui vivent autour d’eux. Or de nos jours, la foi n’est plus transmise dans les familles. Une ignorance profonde et généralisée a pour conséquence inévitable la perte des repères, la violence et tant de souffrances qui pourraient être évitées si le message chrétien était annoncé de génération en génération comme le demande le Seigneur, au sein même de cette réalité qu’est la famille. Pour travailler à endiguer ces fléaux, l’AFALE met son expérience à la disposition de tous ceux qui veulent soutenir les familles qui redécouvrent leur vocation chrétienne dans le monde. Dans chaque famille, la foi peut alors redevenir un héritage, grâce aux communautés familiales missionnaires.

Nous invitons à écouter la Parole de Dieu en petites communautés.

Comme le rappelle le pape François, « Toute l’évangélisation est fondée sur la Parole de Dieu, écoutée, méditée, vécue, célébrée et témoignée. La Sainte Écriture est source de l’évangélisation. Par conséquent, il faut se former continuellement à l’écoute de la Parole. L’Église n’évangélise pas si elle ne se laisse pas continuellement évangéliser » (La Joie de l’Evangile, 174). C’est pourquoi l’AFALE invite les familles et les jeunes à découvrir la beauté et la grandeur de la Parole de Dieu transmise au cours des siècles dans l’Eglise.

Les communautés  ont vocation d’être un lieu d’évangélisation et d’accueil pour tous ceux qui attendent la parole de Dieu. Les communautés AFALE sont composées d’une dizaine de personnes, pour permettre à chacun d’aller à sa vitesse, de poser ses questions et de recevoir des réponses. Elles se retrouvent fraternellement régulièrement à domicile, autour de la prière en commun, de l’écoute de la Parole de Dieu, de l’échange de son expérience et de ses difficultés, dans un climat d’amitié où chacun est accueilli, écouté, et reçoit réconfort, encouragement, formation pratique.Le cheminement proposé par l’AFALE bénéficie d’une expérience qui a fait ses preuves et s’appuie sur des dossiers qui ont reçu l’approbation de l’Eglise (imprimatur). On aborde d’abord dans la Bible un texte du Premier Testament, puis un texte du Nouveau Testament que le passage plus ancien annonce et préfigure. Ainsi chacun peut vérifier que la Révélation est historique, et rencontrer Jésus-Christ à travers la lectio divina. Il peut devenir disciple missionnaire et l’annoncer à son tour.

En effet, dit St Paul, « si j’annonce l’Evangile, c’est une nécessité qui s’impose à moi : malheureux serais-je  si je n’annonçais pas l’Evangile ! »

Les communautés « jeunes » de l’AFALE rassemblent les 17-35 ans désireux de connaître le Christ, en partageant la Parole avec d’autres jeunes. Ils veulent être affermis en Jésus, Parole vivante de Dieu, écoutée, comprise, vécue, à la lumière de l’enseignement de l’Eglise, et se préparer à en témoigner.

Cultiver la Foi en famille, rencontrer Jésus-Christ et devenir disciple missionnaire,  telle est la mission aujourd’hui des membres de l’AFALE.

« L’étude de la Sainte Écriture doit être une porte ouverte à tous les croyants […]. L’évangélisation demande la familiarité avec la Parole de Dieu et cela exige que les groupements catholiques proposent une étude sérieuse et persévérante de la Bible, comme aussi en promeuvent la lecture orante personnelle et communautaire. Accueillons le sublime trésor de la Parole révélée.

PAPE FRANÇOIS
La joie de l’Évangile, 175

L’ORIGINE de l’AFALE : regarder le passé avec reconnaissance

Une Parole de la Bible nous a profondément interpellés :

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toutes tes forces. Tu garderas sa Parole gravée dans ton cœur. Tu la rediras à tes fils et aux fils de tes fils… » Dt 6.

En 1975, CRÉATION DE l’AFALE.

Pourquoi L’AFALE ?
Des parents, des éducateurs et des jeunes, émus par la crise qui atteint les familles, leur désarroi pour transmettre la foi chrétienne à leurs enfants, et la crise de la catéchèse, décident de se réunir pour leur apporter une aide efficace. Nos enfants seront-ils chrétiens ? s’inquiètent-ils.
En fait l’ignorance de la foi étend ses ravages, il faut recommencer par le B.A.B.A., à la suite des apôtres oser l’évangélisation des familles.

Nous avons rencontré … ils nous ont dit :
Le Cardinal Danielou: « La situation des jeunes est grave. Allez-y, allez-y. Je vous aiderai. »

Le Cardinal de Lubac : « J’insiste pour que vous fassiez l’évangélisation des familles. C’est urgent. Personne ne peut vous empêcher d’évangéliser. C’est Jésus Christ Lui-même qui vous envoie. Empêcher quelqu’un d’évangéliser, c’est s’exclure de l’Église. Je prierai pour vous ! »

En 1978, L’AFALE RECONNUE PAR l’APOSTOLAT DES LAÎCS.

Nous demandons bientôt de faire partie des instances de l’Église de France au Secrétariat de l’Épiscopat pour être reconnus et agir utilement, condition indispensable pour contribuer au renouveau dans les diocèses et les paroisses, Nous faisons bientôt partie de «l’Apostolat des Laïcs».

Nous avons rencontré … il nous a dit :
Le Cardinal Etchegaray : « L’annonce de la Parole de Dieu précède et fonde l’expérience religieuse du chrétien et non l’inverse. C’est l’Église proclamant le Credo qui engendre la foi. »

C’est en enseignant aux familles et aux jeunes la foi de l’Église, qu’ils naîtront à la foi.

En 1979, RENCONTRES DECISIVES.
En 1979, le Seigneur donne à l’AFALE l’outil qu’il lui destine, nous rencontrons le Père Jacques Loew, le grand évangélisateur, le premier prêtre-ouvrier à Marseille. Missionnaire ensuite au cœur des favellas de Sao Paulo, il réalise le rôle essentiel de l’écoute de la Parole de Dieu en communautés.

Nos yeux ont vu et nos oreilles entendu !  L’annonce de la Parole de Dieu  dans les familles et aux jeunes est mise aussitôt au cœur de la mission d’évangélisation de l’AFALE. La méthode est puisée dans la première école de la Foi fondée à Fribourg par le père Loew. Revenir aux racines de notre Foi est  essentiel pour croire et transmettre.

Nous avons rencontré … il nous a dit :
Le Cardinal Marty : « L’évangélisation est la priorité des priorités ! »

En 1979 toujours, ses dirigeants, Louis et Françoise Lucrot, Clothilde Duquenne, sont reçus par le pape Jean Paul II. C’est alors la mise en place au Vatican d’une pastorale familiale pour toute l’Église. Ils reçoivent au Vatican les plus vifs encouragements du pape Jean Paul II, du Cardinal Gagnon, Préfet pour la famille, du Cardinal Villot, Secrétaire d’État, et du Cardinal Seper, Préfet pour la Doctrine de la Foi. Ils sont vivement encouragés à poursuivre l’évangélisation des familles et des jeunes par l’annonce de la Parole de Dieu.

Nous avons rencontré … il nous a dit :
Jean Paul II : « Je vous remercie pour l’apostolat que vous faites pour évangéliser les familles. Je vous encourage vivement à continuer. Je vous bénis. »

En 1981, nous rencontrons Marthe Robin, la stigmatisée de Châteauneuf de Galaure, elle nous dit : « C’est exactement ce qu’il faut faire. Alleluia ! Je prierai pour vous ! »

Depuis l’AFALE fait partie de la PASTORALE FAMILIALE des diocèses où elle est implantée.

OÙ NOUS TROUVER ? : Embrasser l’avenir avec espérance

Pour rejoindre une communauté près de chez vous, faire connaissance ; prenez contact avec nos correspondants diocésains.

  • Diocèse de LYON : Marc et Bénigne de Saint Vaulry (tél +334 78 28 45 45)
  • PARIS : Françoise Lucrot (tél +331 45 66 57 90)
  • Ile de France sud –Diocèse de Pontoise : André et Hélène Doll (tél +331 39 83 67 48)
  • Diocèse de Grenoble : Maïkie Palluat (tél +336 21 42 50 45)
  • Sud-Est – Diocèse de Valence : Maryse Legat (tél +334 75 46 67 33)
  • Bretagne – Diocèse de Rennes : Magdeleine Barbedor (tél +336 83 55 15 63)
  • Pays de Loire – Diocèse d’Angers (tél +336 21 42 50 45)
  • Sud-Ouest – Diocèse de Périgueux : Clothilde Duquenne (tél +336 10 72 39 38)
  • Centre – diocèse de Tours : Dominique Durand-Mille (tél +336 76 83 66 77)
  • Des communautés existent également en Suisse, Belgique, Martinique, Afrique. Nous contacter au +336 21 42 50 45.

Vous désirez en savoir plus ? Contactez-nous !